agence méditerranéenne de développement artistique et conseil en programmation

Zad Moultaka PEINTURES

Né en 1967 dans le milieu du théâtre contemporain arabe, Zad Moultaka compose et peint depuis l'enfance. Une prédisposition artistique que la guerre, a marquée d'une empreinte profonde.
Humer l'air, se laisser envahir par les sons, les bruits, les odeurs, les formes, laisser surgir l’inconnu en soi, c’est ici un exercice de vie.
Si Zad Moultaka poursuit depuis plusieurs années une recherche très personnelle sur le langage musical, intégrant les données fondamentales de l’écriture contemporaine occidentale aux caractères spécifiques de la musique arabe, cette recherche touche de nombreux domaines d’expérimentation et ne représente que la facette « sonore » d’une quête inlassable.
La déchirure, l’absence, le retour aux sources, se retrouvent obsessionnellement au centre de ce qu’il donne à voir et à entendre, avec ce sentiment d’urgence propre aux créateurs.
..
Venise Come in terra, peintures - exposition
curator
Emmanuel Dayde exposition 8 mai - 10 juin vernissage 8 mai à 18:30 - Palazzo Albrizzi, à Venise avec Christophe Desjardins, alto

Palazzo Albrizzi
Cannaregio, 4118 Fondamenta S. Andrea - 30131 Venezia (Ca’ D’oro)
horaires : 10-13 / 15-18 - fermé le lundI
infos : +39 041 522 54 75

Parallèlement à son activité de compositeur, la peinture a toujours occupé une place importante dans la vie de Zad Moultaka. Une prédisposition artistique que la guerre a marquée d’une empreinte profonde ; la déchirure, l’absence, le retour aux sources, se retrouvent obsessionnellement au centre de ce qu’il donne à voir et à entendre. Pendant des années la peinture est restée dans une forme de clandestinité, il y consacrait du temps arraché à l’écriture musicale.
Pourtant 2011, il est invité à exposer un de ses tableaux en participant à l’exposition Rebirth organisée par Janine Maamari au Beirut Exhibition Center. En 2012, Nadine Begdache lui consacre une première exposition personnelle dans la galerie Janine Rubeiz à Beyrouth, il y montre alors la série "Le Feu de l’eau".
Aujourd’hui, il expose au Palazzo Albrizzi une nouvelle série "Come in terra".